Cycles Thématiques

20 films pour 2020 - Cinémathèque Afrique

Cycle Cinémathèque Afrique

9 films

En 2018, l’Institut français et le CNC lancent un plan de restauration et de valorisation du patrimoine cinématographique africain avec pour objectif le retour sur les écrans de 20 films en 2020, notamment issus des collections de la Cinémathèque Afrique de l’Institut français, et des collections du CNC. Les films restaurés seront mis à disposition du grand public en Afrique, en France et à travers le monde. Ainsi, à ce jour, 8 films ont été restaurés et programmés dans de prestigieux festivals notamment Cannes Classic’s, Lumière, Le Fespaco, Il Cinema Ritrovato de Bologne et Budapest Classics Film Marathon.

20 films pour 2020 - Cinémathèque Afrique
portratouadreago (1).jpg
  • 1983
  • Burkina Faso
  • 11min

Les Écuelles

de Idrissa Ouedraogo

Dans les villages mossi du Nord du Burkina Faso, les jeunes s'en vont. Ils partent pour la ville. Les personnes âgées continuent l'artisanat traditionnel. Notamment la fabrication des écuelles de bois, depuis l'abattage de l'arbre jusqu'à la vente de l'objet fini. Une fabrication pénible tant il faut de précision pour réaliser les objets avec les outils rudimentaires à leur disposition. Film restauré en 2019 par Eclair en 2 K

Samba le Grand.JPG
  • Aventure
  • 1977
  • Niger
  • 14min

Samba le grand

de Moustapha Alassane

Les aventures d'un héros légendaire qui, ébloui par la beauté d'une princesse, en demande la main. Celle-ci lui impose plusieurs épreuves dont il sort vainqueur, mais il doit encore et toujours prouver sa vaillance. Seule la mort finira par réunir les deux jeunes gens. Film restauré en 2K en 2019 - Partenaires de restauration : NYU, Cinémathèque Afrique, en collaboration avec le SCAC de l’Ambassade de France à New York et de Razak Moustapha

Affiche de film
  • Comédie dramatique
  • 1998
  • Sénégal
  • 45min

La Petite vendeuse de soleil

de Djibril Diop Mambéty

Depuis longtemps la vente des journaux à la criée dans les rues de Dakar est l’apanage des garçons. Mais aujourd’hui Sili, jeune fille d’une douzaine d’années qui se déplace à l’aide de béquilles et qui mendie pour survivre et aider sa grand-mère aveugle, décide de vendre des journaux comme les garçons. Mais ce petit monde des vendeurs de journaux est sans pitié elle y rencontrera la douleur, mais aussi l'amitié partagée entre petites gens. Restauré en 2K en 2018. Partenaires : Waka Films (Silvia Voser), Cinémathèque Afrique

poster_le-franc
  • Comédie
  • 1994
  • Sénégal
  • 45min

Le Franc

de Djibril Diop Mambéty

Marigo, le musicien, rêve de son instrument -un congoma- que lui a confisqué sa logeuse pour cause de non-paiement chronique du loyer. S'appropriant un billet de loterie nationale, il décide de le mettre en sécurité en attendant le tirage : il le colle sur sa porte et le recouvre du poster d'un héros de son enfance. Le soir du tirage, la fortune explose aux yeux de Marigo : le numéro gagnant est celui de son billet ! Marigo se voit déjà millionnaire, avec mille congomas, un orchestre, un avion particulier... Mais Marigo a collé le billet à sa porte. Il l'arrache alors de ses gonds et l'emporte au guichet de la loterie... Restauré en 2K (Laboratoire Eclair) en 2018. Partenaires : Waka Films (Silvia Voser), Cinémathèque Afrique.

Poster Afrique sur Seine.jpg
  • Film de patrimoine
  • 1955
  • Sénégal
  • 21min

Afrique sur Seine

de Paulin Soumanou Vieyra, Mamadou Sarr et Jacques Melo Kane

L'Afrique est-elle en Afrique, sur les bords de la Seine ou au Quartier latin ? Interrogations aigres-douces d'une génération d'artistes et d'étudiants à la recherche de leur civilisation, de leur culture, de leur avenir. Ce film, premier essai de cinéastes africains, a été réalisé sous le patronage du Comité du film ethnographique du Musée de l'Homme. Film restauré en 2K en 2018 - Partenaires de la restauration : Orange Studio, Cinémathèque Afrique, PSV Films http://www.psv-films.fr/

Le retour d'un aventurier - Affiche
  • Comédie
  • 1966
  • Niger
  • 34min

Le Retour d'un aventurier

de Moustapha Alassane

Jimmy, de retour d'un voyage aux États-Unis, revient dans son village au Niger. Il rapporte en cadeau à ses amis des panoplies complètes de cow-boys du Far West. Dorénavant, ainsi habillés de mythologie américaine, ils ne s'appellent plus Kali, Ibrahim ou Boubakar, mais Black Cooper, James Kelly, Casse-Tout ou encore Reine Christine. Et, à l'instar de ce qu'ils imaginent être une vraie bande de cow-boys, ils vont mettre à sac la région, provoquant la colère des villageois. Film restauré en 2K en 2019 - Partenaires de restauration : CNC en collaboration avec Argos Films

026621.tif
  • Comédie
  • 1969
  • Niger
  • 45min

Cabascabo

de Oumarou Ganda

Un tirailleur africain du corps expéditionnaire français en Indochine revient au Niger, démobilisé, riche. Il est entouré, fêté. Généreux, il va dilapider son magot et sera bientôt abandonné par tous ses amis. Un des films cultes des cinéastes et professeurs de cinéma américains. La réponse d'Oumarou Ganda au film Moi, un noir de Jean Rouch, dans lequel il interprétait son propre «rôle», celui d'un «tirailleur sénégalais» enrôlé dans la guerre d'Indochine. Restauré en 2K en 2019. Partenaires de la restauration : Orange Studio, Cinémathèque Afrique, Argos Films.

eae47826-77ca-11e9-ae11-b1bd615e77f9.jpg
  • Film de patrimoine
  • 1963
  • Sénégal
  • 18min

Lamb - La lutte

de Paulin Vieyra

La lutte traditionnelle qui se dénomme Lamb en wolof et qui rappelle la lutte gréco-romaine, est un sport national très prisé au Sénégal. Elle a des règles particulières et très strictes. Les lutteurs s'entrainent sur la plage... Film restauré en 2K en 2018 - Partenaires de la restauration : Orange Studio, Cinémathèque Afrique, en collaboration avec PSV Films

Caméra d'afrique - Affiche
  • Film de patrimoine
  • 1983
  • 1h30

Caméra d'Afrique

de Férid Boughedir

Après plus d’un demi-siècle de cinéma colonial utilisant l’Afrique comme un décor exotique, souvent en déni de l’humanité et de la dignité de ses habitants, 70 ans après l’invention du cinéma, des Africains devenus indépendants s’emparent enfin de cette caméra trop longtemps interdite. Malgré l’absence totale de moyens et d’infrastructures, filmant contre les impossibles, utilisant tout soutien africain ou étranger, ils essayent de dire les réalités de l’Afrique dans sa multiplicité et sa diversité, enfin vues par des yeux africains. Caméra d’Afrique, le fruit d’un tournage qui s’est échelonné sur dix ans, raconte les 20 premières années de ces nouveaux « Cinémas d’auteur » nés en Afrique subsaharienne, et témoignant d’une soif de montrer et d’exprimer inédite, non apaisée à ce jour.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies servant à améliorer votre expérience.Plus d'informations