MICHA WALD

<div>&#13; <p>Enfant, il apparaissait à six ans dans <em>Bruxelles Transit </em>(à voir sur Universciné) de Samy Szlingerbaum.</p>&#13; <p><em>Voleurs de chevaux</em>, son premier long métrage, se fonde sur la culture cosaque pour livrer une fresque historique et lyrique. Il fut sélectionné au 60eFestival de Cannes (Semaine Internationale de la Critique), du Nouveau Cinéma de Montréal et Festival de Pusan (Corée). C'est un film d'aventures intense qui constitue pour un jeune cinéaste un véritable défi.</p>&#13; <p><em>Simon Konianski, </em>son deuxième long métrage est une comédie qui reprend les mésaventures du personnage d’<em>Alice et moi</em> et de ses rapports conflictuels avec sa famille et le judaïsme, dans la ligne inspiratrice des premiers films de Woody Allen.</p>&#13; </div>