MAHAMAT-SALEH HAROUN

<div><p> </p>&#13; <p>Il a fait des études de cinéma à Paris, puis de journalisme à Bordeaux. Il travaille pendant plusieurs années comme journaliste avant de revenir à ses premières amours…</p>&#13; <p>En 1994, il réalise son premier court-métrage, <strong>Maral Tanié</strong>. Cinq ans plus tard, il signe son premier long métrage, <strong>Bye Bye Africa</strong>, qui reçoit deux prix au festival de Venise, dont celui du Meilleur Premier film. Son deuxième long-métrage, <strong>Abouna - Notre père </strong>(2002) a été selectionné par la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes.</p>&#13; <p>Egalement :1995 : <strong>Bord'Africa</strong>, documentaire (52 mn)1996 : <strong>Goï-Goï</strong>, court métrage (15 mn) et <strong>Sotigui Kouyaté, un griot moderne</strong>, documentaire (52 mn)2001 : <strong>Letter from New York City</strong>, court métrage (13 mn)2005 : <strong>Kalala</strong>, documentaire (52 mn)</p></div>