ALBERT DUPONTEL

<p>Il débute par des « Histoires brèves » sur Canal+, où l’on découvre à la fois sa gouaille et son humour féroce et décalé. Puis, un one man show grinçant l’impose comme « cas très intéressant de déviance humoristique caractérisée » (sic Télérama). Il devient cinéaste après avoir exercé les métiers de scénariste et d’acteur, tout en conservant son originalité, toujours un peu en marge des coteries du showbiz. Fasciné par le chaos et l'absurde, il a l’art d'accumuler situations burlesques et dialogues bizarres dans des comédies dont les ressorts sont quasiment ceux de descentes aux enfers. Il peut flirter avec l’autobiographie (le héros du Créateur est un auteur dramatique plongé dans un cauchemar suite à une panne totale d'inspiration) et excelle dans le pamphlet social corrosif et déjanté (Enfermés dehors dénonce l’indifférence des autorités face aux sans-abris avec ses gags dignes de Chaplin, Buster Keaton et même Tex Avery !). A coup sûr, un de nos auteurs les plus singuliers. Qui plus est, un acteur aux possibilités multiples insoupçonnables, passant du délirant Bernie (sa première réalisation)  à l'humanité débordante du docteur Sachs dans le film de Michel Deville La Maladie de Sachs, alors qu'on le trouve grave et puissant dans un film "d'action" comme Le Convoyeur et tout aussi sensible en pianiste tourmenté dans Fauteuils d'orchestre. Acteur, ou réalisateur, Dupontel aime faire surgir l'inattendu.</p>

FILM

9 mois ferme
France - 2012 - 1h22min - Comédie
avec Sandrine Kiberlain, Albert Dupontel, Nicolas Marié, Philippe Duquesne, Yolande Moreau, Philippe Uchan, Laure Calamy, Jean Dujardin

Jeune juge aux mœurs strictes et célibataire endurcie, Ariane a un choc : elle est enceinte ! Pire encore, le père serait un criminel dangereux. Qu'a-t-il bien pu se passer pour en arriver là ? Une comédie délirante, grand succès surprise de l'année — César…