« BEL ÂGE, BEL AMI », PAR PAULO ANTONIO PARANAGUA (POSITIF N° 257-258)

« Bel âge, bel ami », par Paulo Antonio Paranagua (Positif n° 257-258)

Mourir à trente ans (1982), de Romain Goupil

« Bel âge, bel ami », par Paulo Antonio Paranagua (Positif n° 257-258)

« Mourir à trente ans est le portrait juste d’une génération qui n’a pas boudé les passions et convulsions de son temps. C’est aussi un témoignage circonstancié d’une longue période, où les changements moléculaires ont succédé à l’explosion de 1968 Mais c’est aussi un superbe chant à l’amitié. Et pour cela il fallait être au moins deux. Il n’est pas étonnant alors que Romain Gouil prenne autant de place sur le film que Michel Recenati. Je crois bien que Romain est plus présent à l’écran que « Ludo ». Narcissique, certes, mais sans complaisance. Une sorte de contrepoint parcourt le film, Romain assumant volontiers le rôel du farceur, tandis que la gravité est l’apanage de Michel. On a presque envie d’écrire qu’elle est l’apanage de la mort, car ce qui donne un ton aussi particulier au film résulte de l’oscillation entre la surchargé émotionnelle d’une disparition prématurée et la nonchalance avec laquelle défilent grands et petits événements. (…) Mourir à trente ans évite le cynisme post-soixante-huitard que tant d’anciens militants ont pratiqué avec acharnement, après un retournement de veste. (…) Je crois que le respect du film envers cette trajectoire résulte de la gravité même que comporte la mort, de la difficulté à l’accepter si on méprise vulgairement les circonstances qui l’ont entourée. J’ai entendu dire que Mourir à trente ans était le constat d’un échec. Plus que banale myopie de l’ardeur politique (au nom de quels triomphes ?), je vois dans pareil raccourci une nouvelle démonstration de l’inépuisable arrogance des vivants. »

 

Paulo Antonio Paranagua, né au Brésil en 1948, a collaboré à Positif de 1977 à 1995. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages de référence sur les cinémas d’Amérique latine et d’un documentaire sur son compatriote Nelson Pereira dos Santos. 

FILM

Mourir à trente ans
France - 1982 - 1h35min - Documentaire
avec

Après le suicide de son ami Michel Récanati, Romain Goupil s’interroge sur son passé militant d’extrême gauche, de membre des CAL (Comités d’action lycéens). Il insère au milieu d’images d’assemblées générales et de manifestations tournées en 1968, des documents…